Alphabet rromani / tsigane et prononciation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alphabet rromani / tsigane et prononciation

Message par Clément le Ven 13 Fév - 21:50

Je cite ici toute honte bue les passages des articles de Wikipedia sur l'alphabet et la prononciation du rromani, notamment parce qu'ils me semblent correctement présentées et correspondent à la présentation faite dans le guide de conversation rromani de poche d'Assimil.

Présentation des lettres

   Lettres : a b c ć ćh ç d e ë f g h i j k kh l m n o p ph r rr s ś t th u v w x z ź ʒ q θ
   Pré-iotisation : ǎ ě ǐ ǒ ǔ
   Intonation (lorsqu’elle n’est pas sur la dernière syllabe) : à è ì ò ù
   Centralisation (dans certains dialectes) : ä ë ö ü


Alphabet et prononciation

1. Lettres qui sont comme en français : a , b , d , f , g (comme dans « gogo ») , i , k , l , m , n , o , p , r (roulé) , s (comme dans « saucisse ») ; t , v et z.

2. Lettres écrites comme en français mais avec une prononciation différente : c [ts] comme dans « tsar, tsigane, tsé-tsé » ; e toujours prononcé comme [é] (ou [è]) , jamais comme un « e » muet ; h toujours soufflé comme en anglais dans « to have » ; j toujours [j] comme y dans yaourt ou Maya ; u toujours [ u ] comme ou en français et x toujours comme ch allemand dans « achtung » ou comme la jota espagnole de « Juan ».

3. Lettres particulières :

ś = [ʃ] comme dans « chat, chose, chéri »

ć = [tʃ] comme dans « Tchad, tchapati, tchèque »

ź = [ʒ] comme dans « journée, jambe, jeune »

ʒ = [dʒ] comme dans « Djibouti, Djakarta »

ćh = [tʃʰ], comme ć suivi d’une aspiration : ćhavo « fils » = tchHavo

ph = [pʰ], comme p suivi d’une aspiration : phen « sœur » = pHènn

Dans certains parlers (cerhàri , ćuràri, colàri, lovàri, maćhàri, kelderàri notamment) , ʒ est prononcé comme un [j] très doux et ćh comme un [ch] très doux . malgré tout l’écriture reste la même.

kh = [kʰ], comme k suivi d’une aspiration : khoro « cruche » = kHoro (dans ce mot ne pas oublier l’aspiration car sinon c’est un autre mot : koro « bracelet »)

th = [tʰ], comme t suivi d’une aspiration : thav « fil » = tHav’ (dans ce mot ne pas oublier l’aspiration car sinon c’est un autre mot : tav ! « fais la cuisine ! »)

Voyelles dites « préyotisées » : ǎ = [ya] , ě [yé] , ǐ [yi] , ǒ [yo] , ǔ [you]

θ se prononce [d] après n : manuśenθe « dans/chez les humains » = manouchènndé , et [t] en toute autre position : laθe « en elle, chez elle » = làté

q se prononce [g] après n : manuśenqe « pour les humains » = manouchènnghé , et [k] en toute autre position : kasqe « pour qui » = kàské

ç se prononce [ts] après n : manuśença « avec les humains » = manouchènntsa , et [s] en toute autre position : tuça « avec toi » = toùsa

Ne pas tenir compte des trémas sur ä , ë , et ï car ils sont négligés dans la prononciation standard (ce sont des marques du dialecte baltique); prononcés comme s'il y avait a, e et i respectivement.

Accent tonique :

   En principe il tombe toujours sur la dernière syllabe sauf dans deux cas :
       S'il est exprimé par un accent grave, il est sur la voyelle indiquée par cet accent grave.
       Si le mot contient à sa fin l'une des lettres q , ç ou θ , il est sur la syllabe juste avant ces lettres.
   Donc, en l'absence d'accent grave ou des lettres q , ç ou θ , c'est la dernière syllabe qui porte l'accent.

Sources
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alphabet_romani_standard
http://fr.wikipedia.org/wiki/Romani

Clément
Admin

Messages : 77
Date d'inscription : 07/02/2015
Age : 35
Localisation : Béthune

Voir le profil de l'utilisateur http://apprendrelerromani.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum